7 days before nous présente son EP « Rip it, Burn It ». 7 titres qui sonne lourd et que l’on retrouve dans un set explosif rôdé récemment lors d’une résidence à Ô Totem à Rilleux. Quelques bonnes chroniques, des sites qui se font déjà les apôtres du groupe comme Funk You Dear.com :

Plutôt 7 ans avant. Cypress Hill sortait son album Skull & Bones, Linkin Park tentait en vain de surenchérir sur Hybrid Theoy et annonçait une fin programmée. Celle du mélange entre le rap et le rock. Je veux dire la vague qui a commencée avec Rage Against The Machine et qui s’est perdue dans des stades ou des arènes de catcheurs (cf. Limp Bizkit).
2007 : Rage Against The Machine se reforme. Aujourd’hui dans un répertoire plus cheap, Ill Nino signe sur Victory Records et Crazy Town se reforme. Effet de mode ou renouveau ?
Il y a 7 jours, je reçois ce disque qui annonce peut être finalement un renouveau. Celui des artistes qui, facilement catalogués à cause de leurs influences ou de leurs fringues, ont décidé de ne choisir aucune étiquette. Juste celle d’assumer ce qu’ils font et ce qu’ils aiment.
Ce quartet lyonnais en est la preuve. Mélange entre une énergie empruntée aux formations hardcore comme Refused et un flow oscillant entre le rap de Zack De La Rocha et les cris de Comeback Kid.
Mélange original voire douteux me direz-vous mais l’alchimie se révèle naturelle au fil des titres : Rip It, Burn It et son flow brûlant, la cavalcade éfreinée de Guillotine et l’interlude électronique nous faisant penser à Dillinger Escape Plan. Tout nous ramène à des groupes comme Rage Against The Machine voire Faith No More. Un mélange d’influences bien digéré et réintérprété d’une façon assez originale. Très efficace aussi et mis en boîte aux Blasting Room Studios (studios fondés par des membres de Black Flag et Descendents entre autre).
Cette formation serait le côté obscur de formations comme I Set My Friends On Fire qui se sont laissés tenter dans le mélange douteux du « Crunk-Core ». Quelque chose de bien plus mature qui ne demande qu’à être découvert.

Plus d’informations sur leur myspace.